Modus Vivendi : un choeur gros comme ça !

… une chorale qui a de l'énergie.

La chorale Modus Vivendi, militant pour un « art de vivre », trace sa route depuis plus de 20 ans dans l'Albigeois. Née en 1997 sous l'impulsion de Catherine Cadier, elle rassemble aujourd'hui une cinquantaine de choristes de tout le Tarn autour d'une équipe d'animateurs talentueux, guitaristes, musiciens... qui partagent la direction.

… une chorale qui a du sens.

Riche d'un répertoire éclectique puisant dans toutes les époques et tous les styles (avec une prédilection pour les chansons à boire), elle privilégie depuis quelques années la chanson engagée, chants de lutte, de résistance, de paix, d'espoir.

… une chorale qui a de la voix

Porte-voix des « sans-voix », elle participe volontiers à des actions de soutien (Tchétchènes, chômeurs, "quartiers"...) et à des manifestations pour faire reculer la "barbarie ordinaire", chaque fois que la dignité est bafouée, chaque fois que sont menacés les droits humains fondamentaux.

 

Les répétitions hebdomadaires ont lieu à la Maison de Quartier du Castelviel tous les lundis à 20h30.                                  

D'où l'on vient, où l'on va...

 

Modus Vivendi est le fruit d'une rencontre entre la chanson et la lutte, sur le front du RMI, alors que j'étais conseillère à l'ANPE. C'était l'époque de la loi contre les exclusions de Martine Aubry. L'époque où l'on parlait beaucoup de « créer du lien ». L'époque où naissait à Albi « Au Fil de Soi » autour du journal IDEES. L'époque de la marche des chômeurs et de la création de Solidarité-Chômage-Tarn à Castres.

 

Travailler ensemble crée du lien, chanter ensemble plus encore... un jour j'ai proposé mon expérience de cheffe de choeur, et on s'est retrouvés à quelques uns – chômeurs, Rmistes, travailleurs sociaux... – pour chanter : Modus Vivendi était né.

 

La chorale s'est vite renforcée et a pris une tournure joyeuse, fantasque et fraternelle. De fausses notes en accords magiques, de répétitions laborieuses en fêtes réjouissantes, de concerts approximatifs en mobilisations réussies, elle a traversé les années en engrangeant un répertoire généreux et une réputation... certaine.

 

Forte de ses talents, de ses convictions et de son enthousiasme, Modus Vivendi persiste, plus que jamais en ces temps troublés, à donner de la voix pour plus d'harmonie et de solidarité, afin que reculent les « barbaries ordinaires », de celles qui font le lit des grandes barbaries.

 

Catherine Cadier (novembre 2015)